"Dans la vie, il n'y a pas de solutions ; il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent."

 

Antoine de Saint-Exupéry.

 

  

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible."

 

Antoine de Saint-Exupéry.

 

 

Tribune REFLETS Septembre 2013

« La démocratie n'est efficace

que si elle existe partout et en tout temps. »

Pierre Mendes-France

 

La République est une construction perpétuelle dans ses formes d’actions. Cette ambition de rénover le dialogue entre les institutions, les élus, les citoyens, la vie associative est au cœur du pacte républicain. Il nous faut favoriser la parole, susciter l’engagement, défendre le vivre ensemble, combattre les divisions.

L'évolution des relations des citoyens avec les représentants qu’ils élisent doit nous conduire à développer des mécanismes de participation citoyenne. La démocratie a besoin de réfléchir en permanence sur elle-même. Elle a besoin d’adhésion, de se construire collectivement, de s’enrichir par la  réflexion et par de nouvelles pratiques de participation.

Mettons en place  le droit d’interpellation. Permettons aux citoyens de faire remonter idées et réflexions et d’interpeller les élus. Donnons la possibilité à chacun de s’exprimer, d’être entendu. Sans renier les prérogatives des élus dans une démocratie représentative, nous devons encore mieux entendre les voix bas-normandes et les débats de ceux qui vivent et font vivre la Basse-Normandie.

Allons plus loin. Pourquoi ne pas nous munir d’une « Plate-forme régionale du débat public », un outil innovant qui modernise l’action régionale et renforce la cohésion sociale. Encourageons l’appropriation de nos politiques publiques par les citoyens.

Créons également un Conseil régional des Jeunes, qui permettrait ainsi aux jeunes d'être des citoyens actifs, les incitant à formuler des propositions, les mettant en situation d'être acteurs, les encourageant à réfléchir aux solutions à mettre en œuvre.

Ces jeunes gens, par leurs regards et leurs réflexions enrichiraient notre débat public. Cela permettrait de détecter les grandes tendances qui marqueront à coup sûr la culture et l'identité régionales de demain.

Notre Région doit encourager des projets de démocratie participative sous toutes ses formes.

Montrons aux Bas-normands qu’une citoyenneté active est possible.

 

Pour le Parti Radical de Gauche,

                                                                                              Muriel Jozeau-Marigné,

                                                           Annie Anne,

                                                           Josiane Tomasetto.