"Dans la vie, il n'y a pas de solutions ; il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent."

 

Antoine de Saint-Exupéry.

 

  

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible."

 

Antoine de Saint-Exupéry.

 

 

Tribune REFLETS Décembre 2013

L’Humanisme comme seul horizon de la République

 

La République a fait la France et les Radicaux de Gauche sont fiers de lui avoir donné ses plus grandes lois : suffrage universel, laïcité, école républicaine, liberté d’association, liberté syndicale.

 

Ce pacte républicain est encore aujourd’hui ce qu’il y a de plus solide et de plus nécessaire à notre société. Pourtant depuis plusieurs années, il est pourtant mis en cause dans son fondement et ses valeurs. Des offensives politiques ou idéologiques nient jusqu’à la racine tout ce que la République porte en elle de tolérance, d’humanisme et de liberté.

 

Ne nous laissons pas gagner par le cynisme et l'indifférence, il y a encore des symboles qui comptent, pour peu qu'on leur accorde le respect qu'ils méritent. Liberté Egalité Fraternité ne sont pas des vains mots et il appartient à chacun de leur donner un sens.

 

Nous entendons les préoccupations de nos concitoyens qui s’inquiètent pour leur pouvoir d’achat, pour leur logement, pour leur retraite et surtout pour l’avenir de leurs enfants. Mais nous leur disons d’avoir justement foi en cet avenir. Nous ne distribuerons pas des richesses que nous n’aurons pas créées. Nous disons oui à une grande réforme fiscale qui rétablirait enfin la justice dans notre système de prélèvement et qui produirait cette redistribution que visaient déjà les radicaux lorsqu’ils ont inventé l’impôt progressif. Mais nous disons non aux marchands d’illusions qui laissent croire qu’on pourrait puiser indéfiniment dans les caisses de l’Etat.

 

La politique de redressement menée par François Hollande est la seule ligne que l'on puisse suivre. Il n'y en a pas d'autres.

 

Voilà pourquoi nous soutenons la politique gouvernementale avec la poursuite d’un dessein commun, que Pierre Mendès France exprimait merveilleusement bien, lors de son discours d’investiture, il y a un peu plus de soixante ans : « Notre but est de refaire de la France une nation forte et prospère dont le progrès soit une promesse de justice et de bonheur à sa jeunesse impatiente ».

 

Pour le Parti Radical de Gauche,

Muriel JOZEAU-MARIGNE,

Annie ANNE,

Josiane TOMASETTO.