"Dans la vie, il n'y a pas de solutions ; il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent."

 

Antoine de Saint-Exupéry.

 

  

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible."

 

Antoine de Saint-Exupéry.

 

 

Intervention lors de l'Assemblée plénière du 17/03/2014

Monsieur le Président,

 

Chers Collègues,

 

En préambule, le groupe des Radicaux de Gauche souhaite rendre hommage à Maurice Faure, décédé le 6 mars dernier. Maurice Faure fut le signataire pour la France du Traité de Rome, en 1957, il savait que la décentralisation constitue le meilleur instrument d’une réponse républicaine adaptée à un certain nombre de politiques qui exige la proximité. En ce début d’assemblée plénière dédiée aux Fonds Européens, nous avons une pensée pour lui.

 

Ensuite, permettez-moi de saluer le travail des Elus, des services, de tous les acteurs territoriaux pour leur investissement plein et entier dans cette mise en œuvre. Tous ont travaillé sur ce gros dossier de la gestion des fonds européens. L’exercice réalisé a été exigeant et difficile car il a requis  le sens du compromis et la synthèse entre le court et le long terme.

 

L'Europe est une chance pour le développement de nos territoires. Elle agit pour améliorer la vie quotidienne de nos concitoyens. C'est une belle et grande idée qui malheureusement n'est pas compris par tous. Et pourtant, encore aujourd’hui, des personnes meurent pour y croire.

  

L’obtention du statut de région dite en transition nous permet de bénéficier d’un coup de pouce supplémentaire, mis à profit pour favoriser croissance et emploi sur notre territoire.  Nous ne pouvons  pas ne pas rappeler ici l’important travail de lobbying mené par Alain Tourret et par Laurent Beauvais.

 

Pour sortir de la crise économique, l'Union européenne a souhaité définir une stratégie d'envergure " l'Europe 20/20" dont l'une des principales mesures dans sa déclinaison régionale, est l'élaboration d'une stratégie de spécialisation intelligente basée sur l'investissement en faveur de l'innovation, la recherche et l'esprit d'entreprise.

L'objectif de cette stratégie est une meilleure prise en compte des potentialités et atouts du territoire en définissant des domaines de spécialisation et en détectant les activités émergentes à fort potentiel en impliquant des groupes d'acteurs locaux et en générant du changement structurel important.

C'est donc là, une nouvelle orientation et vision de l'utilisation des fonds européens :

- une vision objective et responsable puisqu'il s'est agi de s'appuyer sur des bilans et diagnostics pour adapter au mieux cette nouvelle stratégie économique,

- une vision dynamique puisque la politique régionale va renouveler en continu sa stratégie de développement en faisant levier sur l'ensemble des secteurs porteurs,

- une vision prospective puisqu’il va s'agir également de détecter de nouveaux terreaux  de croissance,

- une vision d'entreprise et d'expérimentation puisqu'il va falloir prendre des risques, croire à la puissance et à la dynamique entrepreneuriale,

- une vision partenariale de territoire parce qu'il y aura nécessité d'inciter et de créer les conditions d'association des acteurs du territoire.

 

Le défi est donc de taille : celui qui va consister à mettre l'accent sur nos meilleures potentialités concurrentielles  - nos domaines de spécialisation - à améliorer le positionnement de celles-ci dans un contexte mondial hautement dynamique et faire la preuve d’excellence dans ces domaines.